Témoignage d’un survivant de Nagasaki

13 août 2020

Survivre à la bombe nucléaire à Nagasaki, il y a 75 ans m’a montré que les armes nucléaires ne devraient pas exister

Le 13 août 2020 parMasao Tomonaga, vice-président régional de l’IPPNW 

Nagasaki le lendemain du bombardement atomique par les États-Unis. Photo par Yosuke Yamahata.

Cela fait 75 ans que le 9 août 1945, lorsque le bombardement atomique de Nagasaki a ouvert l’ère de l’arme nucléaire. J’avais 2 ans, et à seulement 1 1/2 miles du point zéro de l’explosion nucléaire là-dedans; J’ai été, heureusement, indemne de l’explosion elle-même. J’ai été sauvé par ma mère d’une maison en bois à moitié détruite juste avant qu’elle ne brûle.

Je fais partie d’un nombre décroissant d’hibakusha — survivants de la bombe atomique; nous avons maintenant, en moyenne, 83 ans. Beaucoup d’entre nous meurent encore de cancers induits par les radiations et de leucémie des bombes larguées sur nos villes en 1945 parce que cette exposition aux radiations — alors que la plupart d’entre nous n’avaient que 10 ans ou moins — a conduit à des anomalies génétiques dans de nombreux organes qui causent encore des maladies malignes aujourd’hui…

Suivez le lien pour lire l’Article complet à NBC News